L'association des consultantes en lactation

L’alimentation maternelle, après une longue période de discrédit, est à nouveau recommandée par tous les spécialistes.

Le ministère de la santé invite tous les professionnels de la petite enfance à promouvoir et à soutenir ce type d’alimentation.

De nombreuses études scientifiques ont prouvé ses bénéfices tant pour la santé de la mère que pour la santé de l’enfant. Les bénéfices en terme de société se verront sur un plus long terme.

L’OMS recommande l’allaitement maternel exclusif pendant 6 mois, puis avec une alimentation diversifiée jusque 2 à 4 ans. L’allaitement maternel est devenu un vrai sujet de santé publique.

Dans la conjoncture actuelle de notre société, le sein a différentes fonctions: la première est pourtant nourricière.

Cela n’empêche pas les mères de rencontrer des difficultés; lesquelles sont le plus souvent liées au geste d’allaiter qu’à sa fonction elle- même. Bien que réputé « geste naturel et inné », ces difficultés au démarrage sont perçues par beaucoup de jeunes mères comme ingérables.

Pour permettre aux parents de réaliser leur projet initial, des informations et du soutien, leur seront utiles. Les consultantes peuvent répondre à leurs questions au sujet du déroulement normal de la lactation, de la façon de présenter le sein, des besoins du nouveau-né, etc.

Les consultantes en lactation ont une expérience pratique et des connaissances techniques approfondies en allaitement maternel et en lactation humaine. Ce sont principalement des professionnels de la santé: médecins, sages-femmes, infirmières ou autres. Ils sont porteurs d’une certification IBCLC (International Board of Certified Lactation Consultant).

Celle-ci est délivrée après un examen international. Le/la consultant(e) en lactation s’engage à suivre le « code de déontologie IBCLC » et les « Standards de pratiques » de l’ILCA (International Lactation Consultant Association).

La certification doit être validée tous les 5 ans par une formation continue déterminée et suffisante. Tous les 10 ans, le/la consultant(e) doit repasser l’examen pour être recertifié(e). Cela permet de maintenir son niveau de compétence.

Enfin, les consultant(e)s en lactation sont soumis(e)s au respect du CICS (Code International de Commercialisation des Substituts du lait maternel). Ses activités ne peuvent aucunement être sponsorisées par des firmes de lait de substitution.

Evènements

Il n'y a pas d'événements.